Livraison gratuite avec tout achat de 70 $ +
Blogue

Perte de motivation scolaire : la comprendre pour y remédier

3 février 2019 | en collaboration avec Succès Scolaire


C’est souvent à la toute fin de la côte que le cycliste a envie de descendre de son vélo pour s’asseoir et se reposer. Mais quel est le lien entre cette métaphore et la démotivation scolaire ? C’est simple, lorsqu’on approche d’un répit (l’arrivée en haut de la côte, la relâche scolaire ou les vacances estivales, par exemple), la motivation risque de chuter.

Comprendre la perte de motivation de son enfant

Ne pas avoir envie d’aller à l’école une fois de temps en temps, c’est normal. Toutefois, une démotivation perdure, il peut y avoir diverses causes, par exemple :

Par contre, votre enfant est fermé comme une huître ? Alors, vous devrez vous armer de patience et il est important d’essayer de trouver la source du problème. Voici quelques suggestions de questions non intrusives qui pourraient l’amener à s’ouvrir petit à petit :

Des trucs pour y remédier

Si la baisse de motivation de votre enfant est liée à un manque de confiance en soi, aidez-le à se projeter dans le futur de façon positive. Amenez-le à s’ouvrir sur le monde par des sorties culturelles ou sportives, des lectures inspirantes… De plus, pour l’aider à redorer son estime, valorisez ses compétences ou aptitudes, qu’elles soient scolaires ou autres : sport, musique, peinture, empathie, sociabilité…

Il se peut aussi que votre enfant ressente trop de pression par rapport à sa réussite. Rappelons-nous que chaque enfant est différent et que les bonnes notes, ce n’est pas génétique. Ainsi, ce n’est pas parce que vous aviez une moyenne de 95 % en français et que votre aîné frôle la perfection dans cette matière qu’il en va de même avec votre cadet. Vos attentes devraient donc être liées aux efforts déployés et non aux résultats. De plus, invitez-le à se fixer des objectifs à la fois clairs et réalistes : lire un livre par semaine, réaliser une heure d’activité physique au moins 4 fois par semaine, obtenir une moyenne au-dessus de 70 %...

La liste de mes envies

Demandez à votre enfant de lister toutes les choses qu’il aimerait faire au lieu d’étudier ou de faire ses devoirs. Cela peut être cuisiner un gâteau au chocolat avec papa, faire du ski de fond avec grand-maman Monique, aller jouer au hockey à la patinoire au bout de la rue, écouter un film en mangeant du popcorn… La liste doit comprendre au moins 10 éléments, ce qui l’incitera à faire preuve de créativité. Que se cache-t-il derrière cette stratégie ? Qu’après l’effort, il existe plusieurs façons de se récompenser. Moins il procrastine, plus il reste de temps pour réaliser une activité plaisante.

Enfin, n’hésitez pas à ajouter un brin de folie à la période des devoirs et leçons. Cela rendra l’activité moins routinière et plus motivante.

Malgré vos efforts, votre enfant va à l’école à reculons tous les jours ? Prenez la situation en main. Au besoin, communiquez avec un enseignant ou un tuteur : il saura vous aider, votre enfant et vous.

À lire aussi : La motivation : clé de la réussite scolaire et 7 trucs pour motiver son enfant à réussir à l’école

Vous souhaitez en savoir plus? Consultez ces ressources, disponibles chez Brault & Bouthillier :

Cet article est une collaboration de Succès Scolaire, une entreprise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Elle offre des services d’aide aux devoirs, de rattrapage scolaire, d’enrichissement et de préparation aux examens.

Retour

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire au sujet de cet article.

Vous devez vous connecter ou créer un profil pour pouvoir publier des commentaires.