Livraison gratuite avec tout achat de 70 $ +
Blogue

Le Chapeau de Clown et les maux de tête de tension

11 mai 2018 | Hannah Harboe, kinésithérapeute


Le nombre d‘enfants se voyant prescrire des soins de kinésithérapie augmente. En effet, de plus en plus d‘enfants souffrent de maux de tête de tension et de douleurs dans la nuque. Ces gênes surviennent dans un contexte d‘inactivité et de forte utilisation de tablettes, de smartphones et d‘ordinateurs portables Quand un enfant est assis avec la tête penchée à 30°, sa nuque subit une tension de 18 kg. Avec un angle de 60°, cette tension passe à 27 kg. Les enfants sont souvent assis avec leur tablette sur les genoux, leur tête est alors inclinée d’environ 60°. Quand la tête garde la même position pendant trop longtemps, les muscles du cou sont trop sollicités. Ils se tendent en extension, une position qui, à la longue, peut provoquer des maux de tête de tension et des douleurs dans le cou.

Il peut s’avérer difficile de pratiquer des exercices de renforcement du cou et de réduction de ses muscles trop étirés. Chez les jeunes enfants en particulier, il est difficile de trouver la motivation pour des exercices spécifiques et répétitifs. Les exercices avec le Chapeau de Clown présentent un aspect ludique et motivent les enfants.

Quand on marche avec un objet sur la tête, on rentre automatiquement le menton et on redresse le cou. Pour ne pas perdre le chapeau, la tête doit rester parfaitement droite. Cette position est saine et permet de renforcer les muscles du cou.

Étude de cas :

Emma a 8 ans. Elle a une silhouette élancée et a toujours été une petite fille calme qui préfère les activités d’intérieur. Elle aime beaucoup sa tablette et s’en sert environ une heure par jour. Elle a également un smartphone, qu’elle utilise pour envoyer des messages à ses amies et consulter Instagram.

Il y a deux mois, Emma a eu la grippe. Elle est restée alitée pendant près de deux semaines, et pendant cette période, elle a eu le droit d’utiliser sa tablette autant qu’elle le voulait. Elle est arrivée à une utilisation de plus de trois heures par jour. Une fois guérie, Emma a commencé à se plaindre de maux de tête et de douleurs dans le cou. Les douleurs étaient les plus fortes le soir et quand elle utilisait sa tablette. Ces douleurs sont souvent si intenses qu’Emma ne peut pas aller à l’école, elle prend des médicaments anti-douleur tous les jours depuis une semaine.

Emma vient au cabinet accompagnée de sa mère. Après que je l’ai examinée, nous discutons. Emma ne doit plus utiliser sa tablette pendant trois semaines. Mais elle peut utiliser l’ordinateur. J’explique à sa mère comment Emma doit s’asseoir devant l’écran pour éviter de plier le cou et de tirer sur le dos. Le temps d’écran est limité à 2 x 20 minutes par jour.

Il est important qu’Emma fasse une pause au bout de 20 minutes. Mais le plus important est qu’Emma fasse travailler les muscles de son cou, qu’elle sorte de chez elle pour avoir une activité physique tous les jours. En plus d’une heure de jeu et d’activités à l’extérieur, Emma doit s’exercer à marcher avec le Chapeau de Clown. Nous faisons les exercices avec le chapeau au cabinet, et Emma ne peut pas s’empêcher de sourire. C’est difficile. Il faut de la concentration et une bonne maîtrise de la tête pour se déplacer sans faire tomber le chapeau. Emma s’améliore rapidement, et on met en place un parcours de slalom qu’elle doit suivre avec le chapeau sur la tête.

Nous décidons qu’Emma doit marcher 10 minutes par jour avec le chapeau sur la tête chez elle. Dans la maison, elle peut slalomer entre les pièces et les meubles. Quand elle s’améliorera, Emma pourra développer ses capacités en s’essayant aux déplacements latéraux et en arrière. Elle pourra ensuite passer aux exercices en extérieur, où le sol est plus accidenté. Au bout de trois jours, la mère d’Emma m’appelle pour me dire que les maux de tête ont disparu, mais qu’ils poursuivent le programme.

Au bout de la troisième semaine, Emma est en pleine forme. Elle a décidé elle-même de privilégier l’ordinateur à la tablette. Sa mère me dit qu’elle a une fille plus énergique et plus joyeuse. Toute la famille s’en tient à une activité physique quotidienne à l’extérieur.

Retour

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire au sujet de cet article.

Vous devez vous connecter ou créer un profil pour pouvoir publier des commentaires.