Livraison gratuite avec tout achat de 90 $ +
Blogue

Décomplexer les filles face aux technologies

6 septembre 2022 | Brault & Bouthillier


Parmi les métiers encore non adoptés en grande masse par la gent féminine, on trouve encore ceux liés aux technologies numériques. Selon l’Association québécoise des technologies, malgré une industrie en forte croissance et le manque de main-d’œuvre dans le domaine, seulement 20% des postes sont occupés par des femmes. La programmation informatique, la conception de jeux vidéo et la mise en place de systèmes d’information sont-elles l’affaire du club des gars?

Il n’y a bien sûr pas raison d’être. Les talents des femmes sont nécessaires à la performance des entreprises d’ici qui œuvrent dans un monde hautement compétitif. L’hétérogénéité ne peut qu’être bénéfique et l’inégalité des genres doit être brisée.

Pour prendre le taureau (ou la chèvre) par les cornes, il existe heureusement un organisme ayant pour mission de faire tomber les barrières qui freinent encore les filles dans leur élan. LE CODE DES FILLES* (LCDF) – basé à Québec, fondé en 2018 et dirigé par des filles de 12 à 18 ans – souhaite interpeller, intéresser et engager la relève féminine afin qu’elle prenne part activement à la transformation numérique en cours par différentes actions de développement à portée éducative, informative et personnelle.

LCDF se veut un vecteur entre la communauté d’élèves, d’étudiants et étudiantes et les entités éducatives dans les domaines du numérique afin de sensibiliser le plus de jeunes possible aux réalités qui en sont issues. Concrètement, le travail se fait grâce à des défis technologiques mis en place par l’organisme, la mise en contact de mentors et d’étudiantes, et le rayonnement d’ambassadrices impliquées dans la promotion des technologies auprès de leurs pairs.

C’est donc par des actions tangibles à l’école et en société que les filles développeront leur intérêt et leur confiance envers les technologies. Brault & Bouthillier, toujours à l’affût des tendances et des approches pédagogiques novatrices, salue cette magnifique initiative.

«Allez, les filles, au signal : on code!».

Retour

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire au sujet de cet article.

Vous devez vous connecter ou créer un profil pour pouvoir publier des commentaires.